Maladies d'Osgood et de Sever

3 février 2017 - 21:39

Maladies d'Osgood et de Sever

 

 

Nous constatons un grand nombre d'arrêt sportif chez nos jeunes footballeurs (U12 à U17 essentiellement) pour maladie d'Osgood (ostéochondrose tibiale antérieure) ou pour maladie de Sever (ostéochondrose calcanéenne postérieure). Des mesures simples de prévention existent, l'implication des éducateurs sera fondamentale :

- pour la maladie d'Osgood :



• entretien de la souplesse des membres inférieurs par la réalisation régulière à domicile d'exercices d'étirement (stretching) deux fois par semaine.


• équilibre musculaire entre quadriceps et ischio-jambiers.


• modification des pratiques sportives avec 10 à 15 mn d'échauffement SANS COURIR axé sur le travail articulaire proprioceptif avant la séance sportive et 15 mn d'étirements actifs à la fin de la séance (entraînement et match).


• allègement des charges de travail à la moindre alerte (douleur et inflammation de la tubérosité tibiale antérieure) et consultation du médecin.

- pour la maladie de Sever :

              


• port de chaussures adaptées à la dureté du terrain (ex. pas de crampons alus sur terrain dur) et à la morphologie du pied du footballeur (attention aux contreforts trop montants et aux coques trop rigides).
• entretien des chaussures et surtout de la semelle intérieure qui doit garder un bon coefficient d'amortissement.


• bon échauffement proprioceptif et étirements après séances et matches en insistant sur le tendon d'Achille.


• consultation médicale dès les premiers symptômes (douleurs au niveau du talon) et avis du podologue pour corriger une mauvaise posture du pied.


Nous devons préserver l'intégrité physique de nos jeunes footballeurs afin qu'ils puissent continuer à pratiquer leur sport favori dans les meilleures conditions.


Extrait d’un article du Docteur Patrice Cuvillier,

Membre du comité et responsable de la mission sport et santé au SAFC,

Cardiologue à Denain.


Merci à lui pour ces informations.

D. Leduc

Commentaires